1er mai: plusieurs affrontements dans les régions, tensions à Lyon, Toulouse et Grenoble

4.5 (96%) 61 votes

 


1er mai: plusieurs affrontements dans les régions, tensions à Lyon, Toulouse et Grenoble

La situation a fait l'objet d'une enquête approfondie mercredi à Paris, mais de nombreux défilés ont également commencé dans les régions. Les processions émaillées avaient parfois des tensions, mais à la fin de l'après-midi, aucun événement n'était enregistré. Selon la CGT, 3 100 000 manifestants ont défilé dans les rues ce mercredi. À 14 heures, le ministère de l'Intérieur avait 151 000 personnes dans les rues. LIRE AUSSI> Suivez la situation minute par minute À Lyon, environ 6 200 personnes ont manifesté selon la préfecture du Rhône, 9 500 selon les syndicats. Les gilets jaunes étaient à l'avant-garde de cette procession qui se rendait à la place Bellecour. Selon Le Progrès, la police était la cible de cocktails Molotov et l'un d'entre eux a été légèrement brûlé. Lyon: au moins 6 200 personnes au cours de la manifestation du 1er mai https://t.co/PnO0YlVa0N pic.twitter.com/4uPKoFCQh5 – Lyon Capital (@lyoncap) Le 1er mai 2019A Besançon (Doubs), environ 2 000 personnes ont défilé dans les rues. La journée a été marquée par un test de 200 à 300 gilets jaunes pour entrer dans le commissariat de police de la ville. Selon la préfecture du Doubs, il y a eu deux intrusions dans le parking situé à l'arrière du bâtiment. Les forces de police ont dû recourir aux gaz lacrymogènes. # 1mai2019 Plusieurs projections de balles devant le commissariat #besancon correspondent à des gaz lacrymogènes #police https://t.co/paJf6fkfcv pic.twitter.com/S4jIX649b8– macommune.info (@maCommune) Le 1 er mai 2019 À Bordeaux, une des villes, Selon les données de la préfecture de la Gironde, au moins 6 400 personnes ont marché tranquillement en fin de matinée, là où la mobilisation des vestes jaunes est la plus forte depuis le début du mouvement. Elle a estimé qu'il y avait environ 1 300 gilets jaunes. Ce dernier est déconnecté du processus syndical à midi, rapporte Southwest. Manifestation …

Lire le reste de l'article sur Le Parisien.fr