Commentaire: Un nouveau musée, un monstre qui vous veut bien –

4.7 (97%) 74 votes

 

Mardi, il y a un voisin un peu grincheux, je suis allé à la conférence de presse pour ouvrir un nouveau bâtiment abritant le musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. Poste vivant de plusieurs dizaines de mètres en ligne droite, je participe depuis 2016 à la construction de ce quartier artistique appelé Platform 10, qui ne sera ouvert ce week-end que dans la première phase. Rentrant souvent chez moi, je savais contre la sortie de la terre de cet immense bloc qui, du sud des pistes, semble traverser la ville en deux murs si tristes et gris. J'ai regretté qu'il n'y ait pas de grande baie vitrée offrant une vue panoramique sur le lac. En outre, il y a six mois, je ne voyais pas l'intérêt de découvrir d'autres murs gris d'un bâtiment vide lors de la journée portes ouvertes.

Visiter un musée surpeuplé, c'est autre chose. Mais je ne pouvais pas imaginer qu'il me séduirait. Ce matin, lorsque je me suis approché du monstre, des contours plus petits sont apparus. En fait, ce n’est pas du béton, mais des briques empilées une à une à la main. Le bâtiment est à côté des rails, ce qui lui donne une agréable touche "Tate Modern". Son hall d'entrée bénéficie d'une belle transparence. Et vous pouvez même voir le lac depuis le dernier étage. À l'intérieur de 3200 m2 d'espace d'exposition aux murs blanchâtres, lourds: Rodin, Soulages, Hodler, Klee, Balthus, Penone ou bien sûr Vallotton. Ces maîtres ont droit à la paix, beaucoup d'espace.

Les meilleures œuvres de musée

Pour l'exposition inaugurale de MCBA – c'est ce que j'ai conquis, maintenant je l'appelle un petit nom – nous nous réservons le meilleur. Ne vous fiez pas à son titre pompeux "Atlas. Cartographie des cadeaux. Cette sélection de 349 œuvres extrêmement diverses, basées uniquement sur des dons, constitue un dialogue surprenant entre modernité et vieillesse. Chacun trouvera son compte, que l’on aime la tapisserie, l’installation, la peinture ou le bronze.

Enfin, un grand musée ne serait pas pareil sans un café. Au rez-de-chaussée du Nabi – dont le nom vient du groupe de peintres auquel Félix Vallotton a participé – sont dirigés par Delphine Veuillon (La folie du Voltaire) et Johans Valdivia. Son menu s'adapte aux saisons, s'adaptant aux collections des producteurs locaux. Nous léchons nos côtelettes. Mais ce sera le mardi 8 octobre, le jour de l'ouverture pour le découvrir.

7 tonnes de crocodile

A la sortie du musée je découvre "Crocodile", dévoilé aujourd'hui à 13h. Il s’agit d’une sculpture en aluminium peinte en vert inspirée d’une locomotive mythique du même nom. Sans le délit de deux créateurs, Xavier Veilhan et Olivier Mosset, nous imaginons déjà des enfants qui tentent de grimper cet animal de 7 tonnes. Parce que cette vie est nécessaire ici maintenant. Le monde dans ses arcades avant, qui seront renouvelées en février 2020. Et en 2021. Nouveaux invités au Musée de l'Elysée et à Mudac, juste un peu plus loin.

Maintenant, regardant de mes fenêtres vers le MCBA et le reste du travail, je verrai plus de gris et de grues. Je me souviendrai des réflexions de Léman Bocion, du sourire de "Le Retour du bûcheron" de Frédéric Rouge et de l’énormité de "Échapper à Karol miałego" d’Eugène et de Burnand. J'imagine une photo à côté du projet, un portrait de Che René Burri à côté de baskets et de figurines Playmobil. Et je dois admettre que j'apprécie vraiment la fin du bruit des engins de chantier.

Laurent Flückiger

Week-end d'ouverture du musée cantonal des beaux-arts de Lausanne, les 5 et 6 octobre. Gratuit. A partir du 8 octobre, l'exposition "Atlas. Cartographie de cadeaux, toujours gratuit. info: mcba.ch

Créé: 01/10/2019, 19:30