"Une aventure unique ne se produit qu'une fois"

4.8 (96%) 68 votes

 

INTERVIEW – Le vainqueur de la première saison de TF1, présentée par Hubert Auriol en 2001, se souvient de son aventure en Thaïlande avec quinze autres participants.

Le samedi 4 août 2001, au plus fort de la disponibilité, TF1 présentait pour la première fois l'adaptation française de "Survivor". Quelques semaines plus tôt, la M6 avait creusé un vide dans la téléréalité et fait sensation avec le phénomène "Loft Story". Alors que Loana, Steevy, Kenza et d’autres Jean-Edouard pensaient encore à tout, la première chaîne a osé reprendre prudemment ce format d’aventure.

Avant de revenir "Koh-Lanta" sur TF1, nous avons proposé aux anciens et symboliques participants de revenir à leurs expériences. "Je ne me sens pas comme un candidat emblématique de la première saison. ", nous avons humblement répondu à Gilles Nicolet lorsque nous avons demandé cette interview. Ce dernier préfère en général rester discret, mais a exceptionnellement accepté de plonger dans la première saison de "Koh-Lanta", qui a été le vainqueur.

Gilles en 2001 à "Koh-Lanta"

Gilles en 2001 à "Koh-Lanta" TF1 capture d'écran

Gilles Nicolet, votre saison "Koh-Lanta" a été diffusée à l'été 2001 sur TF1 …
C'était la première saison et la chaîne était tellement terrifiée par la folie de "Loft Story" (diffusée entre le 26 avril et le 5 juillet dans M6, ndlr). Elle a hésité. En Thaïlande, nous avons tourné en février et mars, diffusé aux heures de grande écoute en juin, et tous les samedis et dimanches, nous avons passé le meilleur temps possible en août et en septembre. Mais cela a quand même travaillé très dur (de 3,5 à 5,8 millions de téléspectateurs, ndlr).

Le programme a beaucoup évolué depuis la première édition, notamment de l'animateur …
Hubert Auriol n'a animé que la première saison. Ce n'était pas son travail et c'était évident. Même nous, les candidats, avons compris cela. Il était mignon, mais il ne pouvait pas prononcer certains mots, tels que "résistance". Il était souvent nécessaire de répéter la pêche. Et avec nos mains toujours tendues, nous l'appelions Playmobil. (Rire). Il nous a beaucoup fait rire, et 20 ans plus tard, je le remercie encore car le rire est rare à Koh-Lanta. Denis Brogniart est maintenant beaucoup plus impliqué. Il est devenu un acteur à part entière du programme dans la mesure où il l'a complètement incarné.

Avez-vous rencontré Denis Brogniart pendant la saison?
Pendant ce temps, il a fait entendre sa voix dans chaque épisode de la post-production. Nous avons spécialement enregistré le verdict du vote final sur place. Ainsi, après mon retour de Thaïlande, j'ai su que j'avais gagné. Le décompte est maintenant en direct à Paris. Cependant, nous avions droit à une petite émission diffusée tardivement sur le résumé froid de TF1 sur notre aventure et Denis était responsable de l'animation.

"Mon seul entraînement consistait à regarder Sam dans le monde avec Tom Hanks avant de monter sur le plateau."

Gilles Nicolet

Gilles Nicolet dans "Koh-Lanta"

Gilles Nicolet dans "Koh-Lanta" TF1 capture d'écran

Comment êtes-vous arrivé à "Koh-Lanta"?
La publicité a été diffusée à la télévision avec le titre "Voulez-vous participer à" Robinson Adventure "? De cette façon, ils voulaient appeler la série, mais ils n’en avaient pas le droit, elle était déjà déposée. Alors, quand nous avons fait demi-tour avec Koh Lanta en Thaïlande, ils ont finalement appelé le programme "Les aventuriers de Koh-Lanta" pour appeler la saison suivante "Les aventuriers de …" le nom du site de tournage. Mais toute la communication de la première saison a tourné autour du mot Koh-Lanta, ils ont donc dû le garder. Je me suis inscrit en pensant que chaque candidat serait seul sur l'île et qu'il ferait de son mieux. À la fin du casting, j'ai compris qu'il y aurait deux équipes.

Comment avez-vous attrapé cette session?
Je suis une personne très anonyme, il était donc peu naturel de se lancer dans cette aventure avec tous ces appareils photo. Avant de partir, j’ai examiné les avantages et les inconvénients de ma motivation. J'ai vécu une aventure incroyable, très forte et très riche en termes humains. Même aujourd'hui, j'ai de très bonnes relations avec beaucoup de mes ex-camarades de jeu.

Dernière manche de la première saison de Koh-Lanta

Dernière manche de la première saison de Koh-Lanta TF1 capture d'écran

Qu'avez-vous fait avec votre bénéfice de 100 000 euros?
Rien de spécial, j'ai suggéré un voyage chez mes parents et mis de côté le reste. Cela peut m'aider à financer mon achat immobilier plus tard, mais beaucoup plus tard. Je n'avais pas prévu de participer à cette aventure, je savais que je pouvais être difficile, sinon fort physiquement. Ce n'est que lorsque j'ai atteint la finale que je pourrais envisager de gagner. Il y avait trop de dangers et d’étrangers dans le jeu à lancer. Regarder le film est ma seule formation Seulement dans le monde avec Tom Hanks avant de partir pour le tournage. (Rire).

Une autre grande différence, votre dernier test n'était pas des Polonais …
Nous devions garder la main sur le totem le plus longtemps possible, cela se jouait dans les pensées. Notre test était trop cher car il a duré trop longtemps, nous sommes restés presque 10 heures, c’était significatif.

"J'ai gagné en 2001 parce que j'avais une bonne étoile au dessus de ma tête"

Gilles Nicolet

Gilles Nicolet dans "Koh-Lanta"

Gilles Nicolet dans "Koh-Lanta" TF1 capture d'écran

Avez-vous été tenté de revenir à l'édition vedette de "Koh-Lanta"?
Par définition, une aventure unique n’est visible qu’une fois. Les producteurs de la série me demandaient, mais chaque fois je leur disais que je n'avais aucune motivation. Ils ont surtout essayé de me convaincre de participer à la première édition spéciale. J'ai gagné en 2001 parce que j'avais une bonne étoile au-dessus de ma tête, tout était bien épinglé et j'ai réussi à éviter d'être éliminé au tableau. C'était entre moi et un autre. La deuxième fois, la candidate a demandé à partir car elle n'en pouvait plus.

Regardez-vous toujours le programme?
Oui, j'aime suivre le jeu comme un téléspectateur ordinaire, avec intérêt et distance à la fois. J'aime beaucoup la règle des trois équipes, elle est plus efficace lorsque la réunification a lieu. Je connaissais la formule avec deux équipes et la logique de clan se poursuit. Certains seront malheureusement éliminés parce qu'ils sont trop forts ou parce qu'ils n'appartiennent pas à l'équipe majoritaire. Avec trois équipes, tôt ou tard, vous devez former des alliances et tout le monde a sa chance. Nous l'avons vu récemment avec Maud et Cyril.

Quelles sont vos activités professionnelles depuis le succès à Koh-Lanta?
Pendant le programme, j'ai travaillé dans une agence de communication. Puis je suis allé dans une agence de production. J'ai dirigé la tournée de Nicolas Canteloup pendant huit ans, jusqu'en 2012. J'ai fait de l'art avec Patrick Timsit et Thierry Lhermitte, Inconnu à cette adresseJ'ai travaillé la saison avec Pierre Richard. Et je suis chez Bodin depuis quatre ans, je vis une grande aventure avec eux. J'écris quand j'ai du temps, mais ce n'est pas mon travail. C’est un loisir qui m’a permis de publier deux livres et de publier des esquisses sur le site Web de Proscenium (bibliothèque de textes de jeux, ed.). Mais contrairement à ce que certains de vos collègues ont dit, je n’ai jamais joué sur scène et je ne le ferai jamais! (Rire). Je préfère rester derrière le voile. "Koh-Lanta" est en fait la seule exception qui confirme ce principe.