Ludovine de la Rochère: "Personne ne peut nous confondre avec Playmobil!"

4.2 (97%) 66 votes

 

Chapo

Ludovine de la Rochère fait à nouveau face à la polémique liée à son mouvement La Manif pour tous, accusé par les internautes d'utiliser le slogan "avant les histoires" de la marque Playmobil, sans son accord. Elle a contacté Current Values, elle estime qu'elle n'a pas prêté attention à la propriété intellectuelle de la marque de jouets.

Valeurs actuelles Comment réagissez-vous aux controverses liées à l'utilisation de l'expression «avant les histoires» dans le panel Manif pour un?
Ludovine de La Rochère.
La controverse n'est pas fondée. Du point de vue de la propriété intellectuelle, nous ne sommes pas coupables. Il n'y a pas de couleurs Playmobil ni de pastiche Playmobil. Quatre mots sans logo, sans tracas graphique, personne ne peut se tromper avec les graphismes de cette marque. "Forward Stories" est apparu sur la marque parmi beaucoup d'autres. Cette expression est conforme à ce que nous défendons et aucune expression n'est limitée à aucune marque ou groupe. La seule chose que nous faisons est de défendre le monde des enfants. L'affirmation selon laquelle les enfants ont besoin d'un père et d'une mère est universelle. En fait, le 19 janvier, j'espère que beaucoup de gens viendront avec nous combattre le PMA sans père ni mère porteuse.

Après le chanteur Stromae ou SPA, qui a annoncé vouloir se plaindre de Manif pour tous fin 2019, pensez-vous que votre mouvement est implacable?
Il y a de petits groupes qui essaient de porter la Terreur contre notre mouvement, et nous respectons tous les homosexuels. Nous avons affaire à la lâcheté de groupes qui blessent les autres. Quant au chanteur Stromae, nous avons payé les droits sur la chanson SACEM Papaoutai, mais certains médias ont affirmé que nous avions sorti la chanson sans l'annoncer, ce qui est complètement faux. En ce qui concerne SPA, le jugement de la cour d'appel était incertain. Nous allons faire appel devant la Cour de cassation car l'arrêt portait sur le hashtag, qui est naturellement partagé. La pastiche est courante dans les réseaux sociaux, n'annonce pas le parasitisme.

Nous trouvons nous-mêmes nos formules.

Comment pouvez-vous impressionner vos actions si vous ne pouvez pas utiliser des slogans ou des images qui sont dans l'imaginaire collectif?
Nous trouvons nous-mêmes nos formules. Nous en avons inventé beaucoup. Pour vous donner un exemple, nous avons créé "il n'y a pas d'oeufs dans les testicules". Les équipes de communication interne décident de tout cela.

Savez-vous si Playmobil va déposer une plainte?
Je n'ai aucune idée que Manif pour tous n'a jamais payé de pénalités jusqu'à présent. Au contraire, nous avons gagné contre Caroline Mécary, accusée de diffamation contre nous. Nous avons aussi gagné avec le président de l'association LGBT de Toulouse, qui voulait nous empêcher d'entrer dans la salle où je devais conduire la conférence.