Ce vendredi, l'humoriste apparaîtra sur la scène d'Agora avec son émission Playmobil syndrome

4.6 (97%) 69 votes

 

Élodie Poux est épuisé

Ce vendredi, Élodie Poux, une humoriste rieuse qui multiplie les spectacles télévisés, radiophoniques et scéniques, sera à l'Agora de Commentry avec son spectacle pour une femme, Équipe PlaymobilPour elle, c'est une marque de fabrique, un vrai mode de vie qui permet de garder le sourire, certainement figé, en passant par les pires insultes du quotidien! Et quand il s'agit de la vie quotidienne pleine d'anecdotes, la malicieuse Élodie a quelque chose à dire et surtout à rire de son expérience dans la petite enfance. Jusqu'à demain soir, Élodie Poux, entre deux rires, a répondu à plusieurs questions sur son parcours avec humour.

Élodie, gratter le monde de l'enfance, vous traversez les tabous, c'est peut-être la clé de votre succès? Je ne sais pas, mais de toute façon c'est une joie pour moi! Tout cet air angélique et un sourire désarmant, ça marche parce qu'on ne s'attend pas à autant de cynisme …

Comment expliquez-vous votre succès? Je filme depuis six ans! Peut-être qu'au début, j'ai rencontré les bonnes personnes. Je n'ai pas cédé à la chanson des sirènes et j'ai décidé de travailler avec une jeune équipe de production, metteur en scène, metteur en scène, co-auteur – tout le monde est mon ami maintenant! J'ai accepté leurs critiques, en restant moi-même.

Que pensez-vous de la place des femmes comme humoriste et est-il plus facile de s'impliquer aujourd'hui qu'à l'époque de Sylvie Jolie, l'une des pionnières? Ce n'était pas facile pour elle! Elle a ouvert la voie, prouvé que nous pouvons être drôles! Maintenant, les femmes sont des comédiennes et nous sommes nombreuses. Il y a six ans, j'étais pratiquement la seule femme à participer à des festivals. Maintenant, nous sommes aussi humoristiques que les hommes, sinon plus!

Quels artistes vous ont conduit sur scène? Le déclencheur pourrait survenir en regardant le DVD de Gad El Maleh. J'ai été fascinée par son exercice sur scène, même si je me reconnais plus comme Murielle Robin! Je voulais aussi faire rire les gens. Quelques jours plus tard, j'ai rejoint un atelier d'expression corporelle qui a rassemblé des gens dans la classe du soir. Le concert de fin d'année a été un autre défi et j'ai rejoint la scène café-théâtre … Cela dit, j'écris aussi des paroles pour d'autres comédiens et c'est super de les voir jouer.

En première partie, vous avez choisi Biscotte, une chanteuse connue pour son solo show musical et humoristique. Où l'avez-vous rencontré Au festival d'Avignon! J'étais dans la cuisine, mon premier match n'a pas pu arriver, et parce que son téléphone était cassé, il ne m'a pas prévenu. Puis j'ai rencontré Bicotte, qui a distribué des tracts. Je lui ai offert mon premier match et nous ne nous sommes pas abandonnés depuis.