Télétravail: un grand changement – face au coronavirus, les Britanniques témoignent

4.6 (96%) 65 votes

 




Lecture: 3 minutes

Une lutte quotidienne dans cette famille Carantec restreinte, où la mère jongle entre le télétravail et les devoirs de quatre enfants.

"Grâce à ce coronavirus, je ne vois plus mes amis", se plaint Emmanuel, 9 ans, après quelques jours d'emprisonnement. Puis il rejoint la table à manger transformée en lieu de travail où il rencontre ses trois frères: Alexis, 4 ans; Adrien, 12 ans, et Ferdinand, 15 ans.

Si Alexis dessine simplement, les trois autres sont plongés dans leur programme scolaire. A quelques mètres de là, leur mère, Marie, 40 ans, directrice financière d'un groupe bancaire, utilise un ordinateur. En raison de l'épidémie et du travail forcé, il travaille pour son employeur à domicile. Elle télétravail.

Les débuts ont été un peu chaotiques, d'autant plus que le réseau a rapidement été saturé en raison de la forte demande de connexions.


"Enfants solidaires"

La mère a du mal à naviguer entre les tableaux financiers de l'ordinateur et les exercices de ses enfants. "Avec Alexis, c'est aussi compliqué car il vient me voir toutes les cinq minutes pour me demander de monter son Playmobil et de dessiner avec lui. Un jour, j'ai eu une conférence téléphonique et plusieurs fois il est venu me chercher pour l'emmener aux toilettes, boire un verre d'eau … Peut-être qu'il est aussi un peu jaloux. Voyant que je suis très occupé par le travail et que j'ai moins de temps pour le faire, il veut que je m'occupe de lui deux fois plus qu'auparavant. Heureusement, mes enfants sont unis et que ma nièce, Clémence, 18 ans, est là ».

Suivez nos vies

"La vie continue"

Après ces premiers jours quelque peu difficiles, Marie est devenue une «organisation militaire». Elle travaille seule, de 7h à 9h, puis supervise les devoirs de ses enfants à partir de 9h avec une pause dans le jardin, vers 10h Après le déjeuner, retourne seule devant l'ordinateur avant les cours pour enfants, de 15h à 17h. "Et le soir je retravaille seul de 20h00 à 22h00 et c'est dommage les programmes TV. Je préfère travailler deux heures par jour plutôt que de façon continue, où je suis régulièrement inquiet. Sinon, nous avons développé un programme de devoirs. "Quant à son mari, il était télétravaillé tous les deux jours.
Toute la famille est donc limitée au domicile. "Mais la vie continue", explique Marie. Cependant, nous avons une grande opportunité pour un jardin, la mer, l'air pur … Cet environnement rend la vie plus facile que si nous vivions sur 50 m2. Cette limitation était évidente car il fallait protéger les personnes fragiles "


"Modèle économique à revoir"

Les parents devaient expliquer la situation à leurs enfants. "Il leur était difficile de dire pourquoi nous sommes fermés sans les stresser. "Nous sommes en guerre" les ont souvent dérangés notre président. "

Au niveau professionnel, Marie se rend compte que le travail à domicile est moins productif en présence d'enfants ", mais l'entreprise comprend que nous sommes en crise. Et tout le monde essaie de s'en sortir. Nous pensons vraiment que l'entreprise gère la crise de manière humaine et est rassurante. "
"Nous n'avons jamais imaginé une telle crise", conclut Marie. Il est certain que ce sera de plus en plus tôt et que nous devrons revoir notre modèle économique. "

Télétravail: un grand changement